AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henrik Asgeir

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 45
Pseudo : Juloartz
Face, © : Jamie Dornan, Badass Beard ©
Years old : 30y.o
Job, studdies : Barman and self defence teacher

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: 1 / 2 dispo !

MessageSujet: #205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo   Mer 7 Oct - 10:58

L'attente est sentimentale, j'ai mis mes plus belles sandales
Cleo & Henrik

Le solstice d’été venait de se finir et déjà les prémisses de l’hiver se faisaient sentir. Le temps était devenu capricieux, le ciel dans une complainte silencieuse pleurait sa tristesse tandis que le vent fouettait ou caressait en fonction des humeurs. Ce jour-là, il pleuvait quelques peu dira-t-on. Doux euphémisme. On avait l’impression de revivre le déluge ayant entraîné la construction de l’arche de Noé sauf que cette fois-ci les gens couraient comme des dératés dans les rues de Allendale.
Le scandinave ne faisait pas exception à la règle. Il ne portait qu’une chemise d’un blanc immaculé collant désormais à sa peau à cause de la pluie. Ses cheveux n’étaient pas dans le meilleur état non plus, ils étaient en partie plaqués contre son visage, l’eau les ayant rendus beaucoup plus lourd. Si il n’attrapait pas la crève avec tout ça … enfin ce n’était pas le sujet. Effectivement, en cette journée grisâtre, il avait pour projet de rendre visite à une demoiselle. Et pas n’importe quelle demoiselle. Un sourire se dessina sur son visage tandis que ses pas le menèrent dans un autre coin de la vie.

Cleo était l’une des rares personnes que Henrik considérait comme une véritable amie et même davantage à vrai dire. C’était une survivante tout comme lui. Si lui avait survécut à un passé mafieux du fait de son père et des mauvaises fréquentations qu’il avait pu avoir par le passé, elle n’en avait pas moins souffert, si ce n’est plus que lui. Ces points de concordance avaient très certainement été un point non négligeable dans leur rapprochement au moment où ils s’étaient confiés l’un à l’autre. Bien qu’étant un homme à femmes, il s’était contenté de ce respect mutuel qu’il y avait entre eux et il n’avait au grand jamais tenté de la manipuler pour obtenir un plaisir passager.
Malgré cette pluie battante, ses yeux croisèrent le cadeau idéal pour son amie, des roses blanches. Bateau n’est-ce pas ? Il n’en restait pas moins que c’était des belles fleurs et qu’elle ne cracherait - il ne l’espérait pas - sur un tel présent.

Son bouquet désormais en main, il continua sa course folle dans les rues désertées de la ville pour arriver finalement dans le quartier adéquat. Walnut Street était un endroit sublime, si ce n’est que les larmes du ciel ne firent qu’assombrir ce sombre paysage prenant une teinte de fin du monde et de vieux film d’auteur.
D’un geste habile il tenta de remettre ses cheveux en place, en vain, il les laissa finalement retomber en partie sur son visage ruisselant de gouttelettes d’eau. Trempé mais arrivé, il sonna finalement à la porte de Cleo. Impatient de voir ce qu’elle était devenu depuis leur dernière discussion.




© Gasmask

_________________
« It's a truth that in love and war. Worlds collide and hearts get broken. I wanna live like I know I'm dying. Is it true what they said that words are weapons ? Wait, I feel it in my veins. Everything's about to change. » .•°¤ Mags
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleo Lowell

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 112
Pseudo : sail away
Face, © : alicia vikander (av/soapflakes)
Years old : twenty-eight y/o
Job, studdies : freelance interpreter & translator, volunteer at the hospital
Love status : single, divorced

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: {bela, isaac, henrik, nemo&nox}

MessageSujet: Re: #205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo   Ven 9 Oct - 17:00

- si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines -

Assise dans son salon, son ordinateur ouvert sur la table basse, Cleo soupire en regardant au dehors. Pluie, pluie et encore de la pluie, c'est un véritable déluge qui semble s'abattre sans relâche sur tout Allendale, venant au passage contrecarrer les plans de la jeune femme. Temps splendide, annonçait la météo pas plus tard que la veille, tu parles, pense-t-elle en soupirant... Elle qui se faisait une joie ce matin encore de passer l'après-midi au parc avec Dune, à se balader, prendre l'air, profiter, se retrouve plutôt à mourir d'ennui sur son canapé.
Pas du tout dans un état d'esprit propice au travail -preuve en est son portable ouvert sur diverses pages toutes moins professionnelles les unes que les autres-, elle caresse distraitement Dune, étalée de tout son long à ses côtés. La petite boule de poils est tombée d'épuisement il y a une demi-heure, succombant à la suite d'une séance de jeu effrénée à travers toute la maison. La traductrice a bien pensé à la rejoindre, vous savez, quitte à ne rien faire de la journée... mais Morphée semble préférer lui dénigrer sa présence, la condamnant sans regret à soupirer jusqu'à ce que mort s'en suive! Théâtral? Si peu!
Jusqu'à ce que mort s'en suive... ou que quelqu'un vienne rompre le silence en sonnant chez elle. Sonner chez elle? Cleo se relève d'un seul mouvement, éveillant la curiosité de son chien trente secondes, le temps qu'il lui faut pour décider qu'elle est au final trop fatiguée pour s'en ficher réellement. Le temps également qu'il faut à la jeune femme pour franchir les quelques mètres qui la sépare de la porte d'entrée.
De toute évidence, elle n'attend personne et bien que cette surprise n'est pas pour lui déplaire, elle n'en est pas moins perplexe face à l'identité de son visiteur. Bela, sans doute, c'est bien le genre de sa sœur. Sauf que ce n'est pas du tout la petite carrure de sa cadette qui se tient dans l'embrasure de sa porte. Qui se tient dégoulinante dans l'embrasure de sa porte. Qui se tient dégoulinante, un bouquet de fleurs -de magnifiques roses blanches- à la main, dans l'embrasure de sa porte. Vous l'aurez compris, son étonnement est grand, mais il laisse vite place à un grand sourire. Henrik!, l'accueille-t-elle chaleureusement, avant d'ajouter précipitamment. Entre, entre! Il est peut-être à l'abri sous son porche maintenant, mais il n'en demeure pas moins trempé, et certainement jusqu'aux os.
Alors qu'il pénètre à l'intérieur, Cleo a une seconde d'absence durant laquelle elle le détaille sans réellement y penser. Sa chemise blanche qui lui colle à la peau, rendue entièrement transparente par l'eau, ses cheveux qui retombe allègrement sur le front, des gouttelettes ruisselant de tous côtés. Elle se mord la lèvre, clignant des yeux et revenant à elle, elle ne peut décemment pas le laisser dans cet état-là. Finalement, un petit rire lui échappe. Je suis ravie de te voir et pour que ça continue, je préférerais autant que tu ne contractes pas une pneumonie dans mon entrée. Elle marque une pause, souriant et secouant doucement la tête, ça ne l'étonne tellement pas de lui. Allez suis-moi, dit-elle avec un mouvement de tête en direction de l'escalier, il faut que tu te sèches sans tarder.

_________________
    She had flaws and that was ok
    I can feel you through your lonely eyes, and I hope one day you’ll understand how everything that hurt us was everything that made us who we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://townwaspaper.forumactif.be/t204-she-was-like-the-moon-cleo
Henrik Asgeir

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 45
Pseudo : Juloartz
Face, © : Jamie Dornan, Badass Beard ©
Years old : 30y.o
Job, studdies : Barman and self defence teacher

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: 1 / 2 dispo !

MessageSujet: Re: #205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo   Mar 13 Oct - 16:31

L'attente est sentimentale, j'ai mis mes plus belles sandales
Cleo & Henrik

Malgré sa très certaine grippe à venir, il ne pouvait s’empêcher de chasser cette funeste pensée en voyant le doux regard de Cleo. Alors qu’elle prononce son nom, un léger sourire se dessine sur son visage. Les quelques pas qu’il fit le menèrent dans l’humble demeure de la demoiselle. Il était en tout point différent du sien, il était plus spacieux et il semblait être animé par un petit bout d’âme qui manquait très sincèrement à l’appartement du scandinave. En même temps, le studio du barman ressemblait plus à un « no man’s land » à cause des nombreuses bouteilles trainant sur les meubles et parfois sur le sol lorsqu’il participait à une beuverie avec sa bande de joyeux lurons. N’était-ce pas pour cela qu’il aimait également Cleo ?
Elle était bien différente des femmes qu’il avait eu pour habitude de fréquenter. Des pales copies de femmes fortes, elles parlaient sans arrêt d’avoir du caractère et de la fierté. Que de paroles vides de sens. Cleo était vraiment le prototype même de la femme forte de son point de vue même si parfois elle pouvait en douter. « Ne t’en fais pas, j’ai connu bien pire ! » lança-t-il avec conviction tandis qu’il posa sur le premier meuble sur son passage, les roses blanches qu’il avait acheté pour la demoiselle.

« J’espère que je ne te dérange pas. » demanda-t-il tout en montant une à une les marches jusqu’à la salle de bains. Sans plus tarder, il saisit une serviette sur son chemin pour s’essuyer le visage puis les cheveux. Il ressemblait déjà plus à quelque chose à en juger par son visage maintenant simplement humidifié et presque revigoré par la pluie « Ca fait un moment que je n’ai pas eu de tes nouvelles ! ». Ses yeux vinrent à défier ceux de son interlocutrice pendant un bref instant pour chercher la réponse au fin fond des fenêtres de son âme. Il espérait simplement qu’elle était submergée par le travail et qu’elle ne pensait pas à un passé parfois trop difficile à supporter. Certains évènements d’antan étaient parfois trop dur à porter et il était bien placé pour le savoir. Son ancienne appartenance à la mafia serbe lui avait valu son quota de souvenirs insupportables. Souvenirs profondément marqués dans sa chair à travers cette croix serbe qu’il avait tatoué sur un de ses avant-bras.
« Tu as rencontré quelqu’un qui te fait plus rêver que moi, c’est ça ? » demanda-t-il en la taquinant avec un large sourire « Je suis certain qu’il n’est pas du genre à t’offrir des roses blanches, lui ! ».




© Gasmask

_________________
« It's a truth that in love and war. Worlds collide and hearts get broken. I wanna live like I know I'm dying. Is it true what they said that words are weapons ? Wait, I feel it in my veins. Everything's about to change. » .•°¤ Mags
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo   

Revenir en haut Aller en bas
 
#205 - si tu mènes la danse, j'oublierai mes peines. ft Cleo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (ALLENDALE, SC) :: (WALNUT STREET) :: (residential area)-