AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sky's still blue w/ Naomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: sky's still blue w/ Naomi   Ven 2 Oct - 20:18


just remember i'll be your breeze

Il avait débarqué la veille, accompagné de la tarée. Ils s'étaient installés à l'hotel, le temps de prendre une bonne douche, de roupiller un peu en pensant à quel point ils étaient k-o, et quelque chose comme : putain, plus jamais de road-trip d'la vie. Un 'plus jamais' qui allait aussitôt être oublié. Allendale, c'était pas vraiment St tropez, Courchevel ou New York. Il avait fini par le comprendre quand la dame à l'accueil lui avait demandé s'il voulait le câble ? Il avait attendu qu'elle lui parle de Wi-fi, se croyant au vingt et unième siècle, il s'était finalement rendu compte qu'il avait atterri au moyen âge. Ou un endroit coincé au moins dans les années 90. La belle vie, il la menait depuis moins de cinq ans mais il se comportait comme s'il avait toujours été le sommet de la chaîne alimentaire. S'il donnait l'impression d'être le plus grand arrogant engendré, il n'était, en fait, qu'un pitre qui passait le plus clair de son temps à flouer ceux qu'il prenait plaisir à appeler : les pigeons. D'ailleurs, tous ceux qui faisaient appel à ses services l'étaient, des pigeons. Fallait pas être particulièrement intelligent pour savoir reconnaître ce dont ils avaient besoin d'entendre puis, le leur dire, un air sérieux sur la figure. Naomi ,qu'il comptait rejoindre, n'était pas dupe et lui offrait souvent des discours qui le faisaient aussitôt redescendre sur terre. A chaque fois qu'il était sur le point de se choper un melon astronomique, elle lui avait rappelé qu'il avait trimé pour arriver jusque là, qu'il était surtout parti de rien. Qu'il avait connu le compte bancaire hurlant de famine et les stratégies d'évitement dignes de la cour des miracles. C'était un peu comme une ancre ou encore une torgnole qui rappelait à son bon souvenir  les nouilles instantanées du lundi, mercredi, jeudi et dimanche soir. Celles du dimanche, dieu du ciel, son estomac s'en souvenait encore. Il s'était levé tôt dans le seul but de servir à son amie un réveil en fanfare parce qu'il savait combien elle aimait ses petites attentions du genre. Dans l'entreprise, il se perdit trois fois et demi ( parce que la presque-quatrième était intentionnelle) avant de se retrouver debout devant une porte. Vérifiant plusieurs fois s'il s'agissait bien de l'adresse gribouillée sur une feuille de papier si illisible qu'il avait bien l'intention de lui payer des séances chez l’orthophoniste. Il frappa deux grands coups puis s'en suivirent d'autres et d'autres et d'autres. Jusqu'à ce qu'il remarque la sonnette, trop tard puisque la porte s'ouvrit sur une brunette dont le visage lui avait vraiment manqué. Il jeta un coup d'oeil à sa montre  puis, un sourire étirant ses lèvres, il poursuivit : « Avant de m'assommer, viens dans mes bras ». Il les lui ouvrit en grand, attendant qu'elle vienne s'y jeter, un regard de cocker enrhumé appuyant sa proposition, persuadé qu'elle ne résisterait pas à la vision d'un Dimitri perdu chez les fous.
Revenir en haut Aller en bas
 
sky's still blue w/ Naomi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (WORDS WITH NO MEANING) :: (PASSAGE OUT THE DARK) :: (rp)-