AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + wish i could remember it all (bobbi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felix Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 28
Pseudo : skywards, judith.
Face, © : brett dalton, ©meh.
Years old : thirty years old.
Job, studdies : us military, supposed to be dead but is very much alive.
Love status : married and father, even if he doesn't remember.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: (rps en cours)

MessageSujet: + wish i could remember it all (bobbi)   Ven 2 Oct - 7:33



( around, broken in two. like
two strangers
turning into dust )

Il n'arrivait tout simplement pas à fermer l'oeil. Couché dans le lit qu'il partageait avec Bobbi, Felix regardait les minutes défiler sur le cadran, incapable de fermer les yeux. Enfin si, il était capable, mais n'en avait pas la volonté, sachant qu'avec le repos venait les cauchemars. L'éveil ne lui laissait qu'un goût amer, tentant de se rappeler des souvenirs qu'il ne possédait plus, Fee aimerait tellement que les choses soient inversées. Il aimerait se rappeler de sa vie d'avant, la vie heureuse qu'il menait avant son traumatisme au lieu de se rappeler constamment les horreurs de la guerre. Felix tourna la tête vers Bobbi, bien endormie à ses côtés. Il aimerait se rappeler des années passées à ses côtés. Et Charlie... Ne pas se rappeler de son fils, c'était ça le plus dur. Voir le visage de cet enfant si familier et inconnu à la fois. Incapable de se tenir immobile plus longtemps, Felix se hissa doucement hors du lit et enfila sa veste en cuir qui traînait. Un dernier regard vers sa femme et il passe déjà le cadre de porte. Une fois à l'extérieur, il prit une grande inspiration. C'est ce qu'il faisait à chaque fois qu'il sentait la panique le gagner. Il voulait présenter cette image de lui, rétabli. En bon état, parce que physiquement c'était ça. Il allait bien. il commence à marcher sans but précis, même si inévitablement ses pas le mène toujours au même endroit depuis son retour. Le cimetière. Il avait vu la pierre tombale avec son nom inscrit dessus. Son retour était difficile pour tout le monde, il en était conscient. Bobbi et Charlie avaient fait leurs deuils, ou commençaient à le faire. Son fils ne se rappelait presque pas de lui non plus et Bobbi, Fee ne voulait tellement pas la décevoir. Depuis son retour, il avait vite compris qu'elle méritait bien mieux qu'un mari amnésique. Ils étaient heureux tous les deux, du moins.. selon les photos qu'il avait pu regarder. Une fois arrivé à sa tombe, Fee se pencha afin de mieux voir l'écriture. Felix Jenkins, US Soldier fallen in action, loving father & husband. Il resta immobile pendant de nombreuses minutes, seul spectateur d'un film qui tournait en boucle dans son esprit. Le sang, les explosions... Tout ce qu'il voulait c'était rentrer à la maison et maintenant que c'était chose faite, il n'arrivait plus y s'y ajuster.

_________________
" why should I apologize for the monster I've become ? no one ever apologized for making me this way. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 287
Pseudo : spf.
Face, © : jaimie alexander, @betsy.
Years old : thirty years old, such an old she-cat.
Job, studdies : former us military, now specialized photographer (battlefields, natural disasters, tragic events and so on).
Love status : she was married, once. she had a child with him. he disappeared on the battlefield. but now he is back. and it's more than complicated.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: 3/6 (the autumn festival, felix, isaac).

MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   Ven 2 Oct - 12:17



( whatever life i had is gone.
shattered into a million tiny pieces. )

Depuis le retour de son mari, Bobbi ne dormait pas mieux que d'habitude. Pourtant, elle aurait pensé par le passé que ce serait un comportement totalement autre qu'elle arborerait. Qu'elle dormirait sur ses deux oreilles, comme soulagée de le revoir près d'elle et de Charlie. Pourtant, chaque soir, quand elle se mettait sous les draps, elle restait presque à l'affût de chacun de ses faits et gestes. Pour dire vrai, Bobbi ne savait rien de ce qui lui était arrivée là-bas. Et si la curiosité la rongeait à chaque instant, l'envie de lui demander directement les événements qui ont pu se dérouler durant ces quelques années se dissipait en le voyant ainsi. Se réveiller, le soir. Ou plutôt, ne pas s'endormir, persister pour essayer de s'en aller dans les bras de Morphée, en vain. Ne dormant que d'un œil, elle le sentit bien sortir du lit mais ne bougea pas d'un poil, se contentant simplement d'écouter ses bruits de pas, bien que légers. Elle l'entendit sortir de la chambre pour finalement faire le trajet jusqu'à la porte d'entrée qu'il prit, sortant de la maison. Aussitôt, même si à moitié à côté de ses pompes à cause de la fatigue qui l'animait, elle se mit à la fenêtre qui portait sur la rue principale, et l'observa descendre l'allée. Cela ne prit que quelques instants pour la jeune femme afin d'enfiler quelques habits, mettre son habituelle veste sur le dos avant de descendre les escaliers, prendre les clés de la maison et mettre ses chaussures, doucement claquer la porte et la verrouiller. Bobbi, même si elle ne le voyait plus sur le chemin, elle savait où il se dirigeait. Ce n'était pas la première fois, et cela n'allait sûrement pas être la dernière, qu'il allait vers le cimetière de la ville. Mais contrairement aux autres fois où elle restait en retrait, simple observatrice du spectacle qui se déroulait sous ses yeux et où elle n'était qu'impuissante, elle comptait bien faire un pas de plus pour lui montrer qu'elle était là. Quand elle arriva à l'endroit qui ne faisait que rouvrir des blessures et émerger des souvenirs préférant être oubliés, elle s'arrêta quelques instants et l'observa faire avant de le rejoindre. Elle s'accroupit à côté de Fee, tira sa propre manche de veste qu'elle enferma dans l'une de ses paumes puis commença à essuyer rapidement la pierre tombale comme elle avait l'habitude de le faire autrefois. « A chaque fois que je venais ici, c'était généralement pour la maltraiter. » dit-elle en faisant référence à la pierre. « Quand j'étais en colère contre le monde, nerveuse, ou angoissée, quand je n'arrivais pas à dormir. Alors je me posais ici, exactement là où tu es, et je me mettais à te parler quand bien même je savais que c'était stupide et que personne n'allait me répondre, sauf le fossoyeur du coin. » finit-elle par dire, l'ombre d'un sourire sur les lèvres.

_________________

I SEE YOUR DIRTY FACE HIDE BEHIND YOUR COLLAR, WHAT IS DONE IN VAIN, TRUTH IS HARD TO SWALLOW, SO YOU PRAY TO GOD TO JUSTIFY THE WAY YOU LIVE A LIE. AND YOU TAKE YOUR TIME AND DO YOUR CRIME. NOW THAT I KNOW WHAT I'M WITHOUT, YOU CAN'T JUST LEAVE ME, BREATHE INTO ME AND MAKE ME REAL.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 28
Pseudo : skywards, judith.
Face, © : brett dalton, ©meh.
Years old : thirty years old.
Job, studdies : us military, supposed to be dead but is very much alive.
Love status : married and father, even if he doesn't remember.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: (rps en cours)

MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   Ven 2 Oct - 19:29

C'était ironique que la pierre tombale soit supposée signifier la fin de sa vie, alors qu'en fait, elle ne fait que lui rappeler les jours passés depuis. Parfois, il se demande si ça n'aurait pas été plus simple. De mourir, de laisser tomber. En ville, on le regardait comme un revenant et c'est ce qu'il était en quelque sorte. Ils avaient fait leurs adieux, avaient souffert de sa perte et il revenait comme ça, du jour au lendemain. Fee était en colère après tout le monde, l'armée américaine, lui-même, ceux qui lui avaient fait subir des atrocités et il ne pouvait tout simplement pas agir, comme paralysé par cette vie qu'il aimerait tellement récupérer sans vraiment savoir ce qu'il recherche. Alors qu'il est accroupit, Fee entends des pas derrière lui et il le sait, il s'agit de Bobbi. Tout ce qu'il ressentait vis à vis d'elle était instinctif. Il ressentait une proximité, pouvait déceler dans son regard qu'elle espérait qu'il se rappelle, mais non. Bien sur, il y avait quelques flashs, comme lorsqu'elle l'a serrer dans ses bras pour la première fois depuis son retour. C'était familier, relaxant, c'était revenir à la maison. Il écoute sa femme parler, puis ferme les yeux. Il l'imaginait tempêter contre la pierre, Bobbi avait un sacré caractère - ça, il l'avait vite remarquer depuis son retour au bercail - mais ce n'était rien pour lui déplaire, au contraire. À chaque jour, il comprenait de mieux en mieux pourquoi il avait choisi cette vie, qu'il était tombé amoureux d'elle et pourquoi Charlie pouvait se montrer petit monstre. Il sentait à quel point sa femme avait souffert, pouvait s'imaginer perdre un être cher et il était certain, Fee ne s'en serait jamais remis comme elle, elle l'avait fait. Avait été obligée de faire, pour leur enfant. Finalement, son regard croise celui de la brune et Felix, il posa sa main contre le bras de Bobbi. « Je m'en veux que toi et Charlie ayez souffert par ma faute.. Il ne méritait pas ça, tu - - tu ne mérites pas cela. » Il baisse les yeux, puis soudainement incapable de rester immobile, il se redresse et regarde à l'horizon. Il ne parlait plus de son absence prolongée, il parlait de sa perte de mémoire. Il était vraiment plus en colère envers lui-même qu'envers n'importe qui. « On étaient heureux, tous les trois. Avant tout ça. Avant mon départ. » Fee ne faisait qu'assumer, n'en avait encore une fois, pas le moindre souvenir, mais il s'était maintenu en vie pour revenir ici, dans cette ville. Il devait forcément y avoir une raison.

_________________
" why should I apologize for the monster I've become ? no one ever apologized for making me this way. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 287
Pseudo : spf.
Face, © : jaimie alexander, @betsy.
Years old : thirty years old, such an old she-cat.
Job, studdies : former us military, now specialized photographer (battlefields, natural disasters, tragic events and so on).
Love status : she was married, once. she had a child with him. he disappeared on the battlefield. but now he is back. and it's more than complicated.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: 3/6 (the autumn festival, felix, isaac).

MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   Ven 2 Oct - 21:03



( whatever life i had is gone.
shattered into a million tiny pieces. )

Quand on lui avait dit que Felix n'était en réalité pas mort, c'était une joie immense et incommensurable qui l'avait envahi. Un sentiment qu'elle ne pouvait pas décrire, mélangeant aussi bien la surprise, que le soulagement mais aussi la stupeur puis la colère. On lui avait dit, bien avant, qu'il était très probablement mort. Elle n'avait pas voulu y croire, puis on l'a simplement poussé à accepter les faits, comme si c'était une vérité inébranlable. Bobbi, elle s'en voulait presque d'avoir simplement baissé les bras, de s'être résignée et d'avoir accepter la chose aussi facilement. Si Charlie n'avait pas été là, elle n'aurait certainement pas agi ainsi, mais elle avait dû se rendre à l'évidence qu'elle n'était plus seule et qu'elle devait s'occuper d'un enfant avant de penser à ses propres envies. Alors elle avait rangé ses pulsions, s'était calmée et avait tenté tant bien que mal de reprendre un quotidien habituel. Et ça, c'était dur quand dans la rue, on la regardait avec des prunelles emplies de pitié. En sentant ce contact, de la main de Fee sur son avant-bras, elle releva les yeux vers lui, lui accordant son attention. Bobbi, elle se contente d'étirer un fin sourire sur ses lippes, sourire qu'elle avait toujours même dans les situations les plus dramatiques. Bobbi, celle qui ne montrait pas ses faiblesses quand bien même elle était touchée par ce qu'il disait. Le voyant se relever, elle, elle préféra rester sur le sol, s'asseyant et regardant dans la même direction que son mari. « Comparativement à ce que tu as dû vivre... Tu n'as pas à t'en vouloir. » lança-t-elle alors qu'elle arrachait les brins d'herbe à côté d'elle, pour les lancer plus loin. « Pendant que toi, tu espérais revenir chez toi et que tu n'abandonnais pas l'idée de nous revoir... » Elle inspira, puis soupira sous l'irritation qui s'était immiscée dans son esprit. Irritée par elle-même. « Nous, on a... Je t'ai abandonné, alors que je n'aurai pas dû. » Je. Parce que concrètement, Charlie n'avait pas son mot à dire sur le sujet et qu'à cet âge, il ne comprenait absolument rien de ce qu'il se passait. Ce qui expliquait la pierre tombale et tous les espoirs qui s'étaient envolés. « Certes on était heureux, avant tout ça. Même si tu ne t'en souviens pas. Mais ce n'est pas parce qu'on était heureux avant, qu'on ne peut plus l'être maintenant, non ? » Les souvenirs. Ça se reconstruit. Tous les jours, des nouveaux moments qui restent en mémoire. Quand elle avait essayé de faire son deuil, y avait toujours eu ce petit espoir, minime, de revoir Fee. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait pris cette habitude de filmer et de photographier Charlie a tous les événements auxquels il avait pu participer. Ce sont des souvenirs, qu'elle disait. Mais dans sa tête, ça sonnait plutôt comme Ce sera pour ton père quand il reviendra, un jour.

_________________

I SEE YOUR DIRTY FACE HIDE BEHIND YOUR COLLAR, WHAT IS DONE IN VAIN, TRUTH IS HARD TO SWALLOW, SO YOU PRAY TO GOD TO JUSTIFY THE WAY YOU LIVE A LIE. AND YOU TAKE YOUR TIME AND DO YOUR CRIME. NOW THAT I KNOW WHAT I'M WITHOUT, YOU CAN'T JUST LEAVE ME, BREATHE INTO ME AND MAKE ME REAL.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felix Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 28
Pseudo : skywards, judith.
Face, © : brett dalton, ©meh.
Years old : thirty years old.
Job, studdies : us military, supposed to be dead but is very much alive.
Love status : married and father, even if he doesn't remember.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: (rps en cours)

MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   Sam 3 Oct - 0:19

Il n'avait pas à s'en vouloir, mais c'était dans sa nature de s'inquiéter. C'est pour cela qu'il voulait joindre l'armée en premier lieu. Aider les autres sans penser à sois même. C'était stupide comme résonnement, mais cela faisait tellement de sens à l'époque. Ses parents ne l'avaient jamais aidé & Fee avait tout fait pour briser ce cycle, s'était promis de ne jamais être comme eux. « T'as fait plus que tu ne le crois. » Felix sort son porte-feuille de ses jeans et en sort une vieille photo abîmée, la même qu'il avait gardé sur lui durant son temps sur les champs de batailles. Sur le cliché, Charlie a les bras crochetés autours de son cou à lui, alors que Fee plante un baiser sur la joue d'une Bobbi, rieuse. Il la tendit à sa femme et prit une grande inspiration. « C'est ça qui m'a gardé en vie. Même si je ne vous reconnaissais pas, voir cette photo de toi, Charlie et moi -- c'était mon unique motivation. » Là bas, il n'avait aucune idée de qui se trouvait sur le cliché, mais le sentiment de bien être qui l'envahissait à chaque fois qu'il apercevait la photographie, ne pouvait pas le tromper. Il voulait retourner à ce moment, c'est ce qu'il souhaitait à chaque matin en se levant et à chaque fois qu'il refermait les yeux. Sortir de cet enfer et retourner à la maison. C'est vrai, ils pourraient être heureux, tous les trois. Fee avait l'impression de ne pas savoir comment y arriver, comment se débarrasser de ces cauchemars, de cette fatigue et de cet énorme poid qu'il avait sur les épaules. Il aimerait tellement se souvenir, mais Bobbi avait raison, il n'avait pas besoin de ses souvenirs, il pourrait s'en créer d'autres. Un brin calmé, Fee laisse échapper un léger rire. Il n'était pas doué dans ce genre de situation, se confier n'était pas facile -même s'il avait le sentiment que ça avait toujours été ainsi - mais elle devait savoir.  « Tu sais, il y a des choses que je n'ai pas oublié. Comme la robe que tu portais à notre mariage, le rire de Charlie ou bien ton sourire. » Il décide de prendre place à ses côtés, s'assis dans l'herbe. Il tente de lui offrir un sourire rassurant, il est rouillé, il sait plus trop comment faire, mais il essaie. « C'est vague, mais je n'ai pas tout oublié. » répète t-il, une autre fois, autant pour la convaincre elle, que lui-même.

_________________
" why should I apologize for the monster I've become ? no one ever apologized for making me this way. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Jenkins

avatar

Since : 28/09/2015
Texts : 287
Pseudo : spf.
Face, © : jaimie alexander, @betsy.
Years old : thirty years old, such an old she-cat.
Job, studdies : former us military, now specialized photographer (battlefields, natural disasters, tragic events and so on).
Love status : she was married, once. she had a child with him. he disappeared on the battlefield. but now he is back. and it's more than complicated.

Take me into your loving arms
▪ Relationships:
▪ Availability: 3/6 (the autumn festival, felix, isaac).

MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   Sam 3 Oct - 1:23



( whatever life i had is gone.
shattered into a million tiny pieces. )

Le regard de Bobbi se posa sur le petit bout de papier qui semblait avoir une certaine valeur. L'observant tendre son bras vers elle, elle remarqua que c'était un cliché qu'il y avait sur la face supérieure. En parcourant l'objet de ses prunelles claires, les traits esquintés de la brune semblaient s'estomper dans une certaine douceur qu'elle n'avait pas encore totalement montré. Comme si l'apaisement à la vue de la photographie avait balayé la fatigue qu'elle avait ressenti en se levant quelques instants plus tôt. Écoutant chacun de ses dires, Bobbi restait ainsi, observant chaque parcelle de l'image qu'elle avait sous les yeux et qu'elle n'avait pas vu depuis bien longtemps. La belle époque, quand ils ne savaient pas que le pire pouvaient leur arriver. Les visages heureux, l'esprit insouciant et inconscient. Il lâcha finalement un rire, ce qui fit relever le visage de Bobbi vers celui de son mari, presque étonnée de le voir, l'ombre d'un sourire aux lèvres alors qu'il mentionne les quelques souvenirs qu'il lui reste, s'installant peu après à côté d'elle sur l'herbe du cimetière. « Peut-être que d'autres souvenirs te reviendront... » Elle regardait au loin, balayant l'horizon du regard, comme soucieuse. Bobbi, elle n'y connaissait pas énormément dans le domaine, quand bien même elle avait essayé de se renseigner sur la chose quand elle apprit que son mari se retrouvait amnésique. Mais le champ était si vaste qu'elle n'avait retenu qu'une poignée d'informations, ici et là. « Peut-être qu'en voyant un objet, ou en faisant quelque chose qu'on aurait déjà fait avant, tu te souviendras de certains moments. » A vrai dire, elle se faisait plus une réflexion à elle-même, mais à haute voix. C'était son truc, à Bobbi. Faire part de ses présentes réflexions aux autres. Puis, finalement, elle se tourna complètement vers Fee, le sourire aux lippes. Quelque chose de franc, d'enjouée, comme pour essayer d'effacer les blessures en lui faisant comprendre que rien n'avait été perdu, entre eux. « Tu te souviens, quand on a emménagé ensemble ? » Peut-être qu'il ne se rappelait pas, mais qu'importe. « On avait dit qu'on allait faire des travaux, ici et là, mais on a jamais pris le temps de le faire. Puis avec Charlie qui allait arriver, c'était juste pas possible. » Bobbi, quand elle parlait, elle faisait toujours de grands gestes pour accentuer chacun de ses propos. Elle trouvait que ça rendait la conversation plus vivante. « Alors je pense qu'on peut se permettre de faire quelques réparations... » pour ne pas dire, viens, on refait toute la maison. « Nouvelle maison, nouveau départ, comme le dit le dicton de... Bobbi Jenkins. » finit-elle par dire, le léger rire qui s'ensuit. Puis elle se souvint, et se redressa quelque peu en déglutissant. « Mais ça peut attendre, le temps que... » fit-elle en faisant un signe de la tête vers l'une des épaules de Fee, sachant que celle-ci n'était pas au mieux de sa forme.

_________________

I SEE YOUR DIRTY FACE HIDE BEHIND YOUR COLLAR, WHAT IS DONE IN VAIN, TRUTH IS HARD TO SWALLOW, SO YOU PRAY TO GOD TO JUSTIFY THE WAY YOU LIVE A LIE. AND YOU TAKE YOUR TIME AND DO YOUR CRIME. NOW THAT I KNOW WHAT I'M WITHOUT, YOU CAN'T JUST LEAVE ME, BREATHE INTO ME AND MAKE ME REAL.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: + wish i could remember it all (bobbi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
+ wish i could remember it all (bobbi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: (ALLENDALE, SC) :: (RAILROAD AVENUE) :: (allendale church)-